Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  Ju. le Lun 28 Avr - 17:23

Il s'agit ici de centraliser les personnes pouvant imprimer des tracts pour les différentes manifs afin d'évaluer nos possibilités de tractage.

Inscrivez votre prénom / école / manif en question / nombre de tracts imprimés.

Ju.

Messages : 92
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 30
Localisation : centre de formation BUC RESSOURCES (78 - région parisienne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  maloe31 le Lun 28 Avr - 18:00

frede du cfpes. je vais essayer d'imprimer des tracts, je n'ai pas le nombre encore.

_________________
"L'humanité aura à répondre un jour, non seulement des actes des hommes malfaisants, elle aura aussi à répondre du silence des gens de bien." Jean Rostand
http://collectif-nrv.over-blog.fr/
avatar
maloe31

Messages : 224
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 37
Localisation : cfpes-cemea d'aubervilliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  Ju. le Lun 28 Avr - 18:02

il me semble que Stephanie de Montrouge en imprime un centaine pour mercredi 30 avril...

Ju.

Messages : 92
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 30
Localisation : centre de formation BUC RESSOURCES (78 - région parisienne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  maloe31 le Mer 30 Avr - 10:13

Steph en a 300 , j'en ai 200

_________________
"L'humanité aura à répondre un jour, non seulement des actes des hommes malfaisants, elle aura aussi à répondre du silence des gens de bien." Jean Rostand
http://collectif-nrv.over-blog.fr/
avatar
maloe31

Messages : 224
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 37
Localisation : cfpes-cemea d'aubervilliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  angie IRTS Neuilly sur Ma le Lun 12 Mai - 13:57

saluté

une généreuse société qui ne travaille pas dans le domaine du social mais qui s'aperçoit de la précarité de ces clients et du fait, de l'utilité des travailleurs sociaux, nous imprime une centaine de tract..cheers

fort sympatique... merci à eux...

bon maintenant faut juste que je retrouve le tract..

ciao

angie IRTS Neuilly sur Ma

Messages : 25
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  angie IRTS Neuilly sur Ma le Lun 12 Mai - 14:06

c celui là??
je prefére confirmation avant de faire une connerie


La loi sur l’égalité des chances n’a jamais aussi mal porté son nom.

Le décret du 31 janvier 2008 et la circulaire de la DGAS du 27 février 2008, rendent obligatoire la gratification des travailleurs sociaux en formation préparant des diplômes de niveau III (ES, AS, EJE, ETS) lors des stages de plus de trois mois, uniquement dans les associations privées.

Malgré cette loi, l’Etat et les collectivités territoriales se désengagent du financement de cette gratification, laissant les associations dans l’incapacité financière d’accueillir des stagiaires.
RESULTATS :

Les formations en travail social sont bloquées. Les travailleurs sociaux en formations et au-delà le secteur social y compris ses usagers sont concernés.

SONT MIS EN DANGER :




  • le principe d’alternance théorie/ pratique qui est la base de la formation


  • le respect des usagers et la qualité du travail social


  • le statut de travailleur social en formation sur son lieu de stage
NOUS DENONCONS :




  • un dispositif discriminatoire, inégalitaire et inapplicable


  • la sélection sociale à l’entrée en formation


  • le démantèlement du secteur social


  • les effets pervers de la réforme des diplômes et des lois relatives au secteur

C’EST DONC TOUS ENSEMBLE QU’IL FAUT AGIR ET REAGIR !
TRAVAILLEURS SOCIAUX EN FORMATION, USAGERS, FORMATEURS, TRAVAILLEURS : MEME COMBAT !
MANIFESTATION NATIONALE LE 13 MAI

angie IRTS Neuilly sur Ma

Messages : 25
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  maloe31 le Lun 12 Mai - 14:43

bonjour angie,
j'essaie de retouver le dernier "tract" en vigueur, des que je l'ai , je le met sur le forum.

en ce qui me concerne j'aurai environ 200 tracts pour demain.

_________________
"L'humanité aura à répondre un jour, non seulement des actes des hommes malfaisants, elle aura aussi à répondre du silence des gens de bien." Jean Rostand
http://collectif-nrv.over-blog.fr/
avatar
maloe31

Messages : 224
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 37
Localisation : cfpes-cemea d'aubervilliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  angie IRTS Neuilly sur Ma le Lun 12 Mai - 14:45

super merci bcq

angie IRTS Neuilly sur Ma

Messages : 25
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  angie IRTS Neuilly sur Ma le Lun 12 Mai - 16:07

ok j ai vu ton message.. cependant moi je peux pu attendre .. je pense que je vais lancé le tract en copie du mail et enlever la fin : mobilisation nationale le 13 mai place d italie...

angie IRTS Neuilly sur Ma

Messages : 25
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  maloe31 le Lun 12 Mai - 22:10

ci dessous le tract et le communiqué de presse ( mise en page à verifier avant impression)

TRACT


TRAVAILLEURS SOCIAUX EN DANGER !
FORMATION MENACEE !

SITUATION D’URGENCE !!!!!

La loi sur l’égalité des chances n’a jamais aussi mal porté son nom.



Le décret du 31 janvier 2008 et la circulaire de la DGAS du 27 février 2008, rendent obligatoire la gratification des travailleurs sociaux en formation préparant des diplômes de niveau III (ES, AS, EJE, ETS) lors des stages de plus de trois mois, uniquement dans les associations privées.


Malgré cette loi, l’Etat et les collectivités territoriales se désengagent du financement de cette gratification, laissant les associations dans l’incapacité financière d’accueillir des stagiaires.

RESULTATS :

Les formations en travail social sont bloquées. Les travailleurs sociaux en formations et au-delà le secteur social y compris ses usagers sont concernés.

SONT MIS EN DANGER :


  • le principe d’alternance théorie/ pratique qui est la base de la formation
  • le respect des usagers et la qualité du travail social
  • le statut de travailleur social en formation sur son lieu de stage
NOUS DENONCONS :


  • un dispositif discriminatoire, inégalitaire et inapplicable
  • la sélection sociale à l’entrée en formation
  • le démantèlement du secteur social
  • les effets pervers de la réforme des diplômes et des lois relatives au secteur
C’EST DONC TOUS ENSEMBLE QU’IL FAUT AGIR ET REAGIR !
TRAVAILLEURS SOCIAUX EN FORMATION, USAGERS, FORMATEURS, TRAVAILLEURS : MEME COMBAT !
Les travailleurs sociaux en formation
Ne pas jeter sur la voie publique



COMMUNIQUE DE PRESSE



GRATIFIES, A QUEL PRIX ?


LES TRAVAILLEURS SOCIAUX EN FORMATION SE MOBILISENT


Le 27 février dernier était publiée la circulaire interministérielle rendant applicable aux secteurs du social le décret du 31 janvier 2008 relatif à la gratification des stagiaires en entreprise (398,13 euros par mois pour tout stage de plus de 3 mois à l'exception des stages effectués dans la Fonction Publique). Pour mémoire, ce décret arrive en réponse à la loi sur l'égalité des chances et fait suite à la lutte menée depuis plus de 2 ans par Génération Précaire.


La formation des travailleurs sociaux repose sur le principe d'alternance de formation théorique et de formation de terrain en sites qualifiants (cf: les récentes réformes des différents diplômes). Les stages validés par le terrain lui-même ont donc lieu dans des structures répondant à une mission de service public auprès de personnes en difficultés (hôpitaux, foyers ou circonscriptions de l'Aide Sociale à l'Enfance, associations, crèches...).



La mise en oeuvre de ce décret applicable au 2 février 2008 a provoqué une certaine ébullition car, faute de moyens, de nombreux stages sont gelés, interrompus ou refusés.



Face à cette situation d'urgence, les travailleurs sociaux en formation se sont très vite mobilisés. En effet, s’ils ne peuvent trouver des lieux de stages, ils ne peuvent plus se présenter au diplôme.



Cette mobilisation est nationale. Des écoles de toute la France réunies en collectifs ou non réagissent. Pour l'instant plusieurs axes de revendication coexistent. Certaines personnes sont favorables à l’idée d’une gratification à condition qu’elle soit versée pour tous sans distinction pour les structures du public/privé, avec des fonds débloqués par l'Etat et reversée aux stagiaires par un organisme tiers. Il est également souhaité, par beaucoup, la rédaction d’une charte du stagiaire qui garantirait le statut d'apprenant.


D’autres demandent l'abrogation de ce décret en raison de son caractère discriminatoire et non applicable au secteur social. Il n'est en aucun cas une réponse à la précarité des étudiants. Plutôt qu'une gratification, ils demandent une formation rémunérée.

Le mouvement n'entend pas se focaliser sur ces avis divergents mais plutôt faire front commun et ouvrir la discussion vers un débat de fond. Lors de la première coordination nationale, le 11 avril dernier à Paris, un certain nombre de constats ont été votés :



1- Inégalité entre privé/ public.
2- Mise en péril de la formation par alternance.


3- Inégalité entre niveau de formation et statut d'étudiant (Assedic, Bourses...).
4- Inégalité selon les durées de stage (seuls les stages de plus de 3 mois sont gratifiés).
5- Remise en cause de la place du stagiaire (Charte du stagiaire).
6- Décret établi sans concertation.
7- Ne répond pas à la précarité de l'étudiant.
8- Aucun fonds débloqués pour permettre l'application du décret.
9- Inapplicabilité de la circulaire au secteur social.
10- Mise en concurrence des stagiaires selon leur statut (gratifiés ou non...).
11- Appauvrissement quantitatif et qualitatif des lieux de stage et de l'accompagnement des usagers.
12- Urgence de la situation.
13- Le décret nous considère comme faisant partie des établissements d'enseignements supérieurs.
14- Remise en cause des projets personnels de formation.
15-La mise en concurrence accrue entre salariés/stagiaires.
16-La création de main d’œuvre bon marché.



Ces constats communs ont permis qu'une discussion de fond ait lieu et de faire évoluer les positions dans les AG des différentes écoles de France. La prochaine coordination nationale aura lieu le 14 mai à Lille, une manifestation nationale à Paris le 13 mai.


Le mouvement risque donc de s'inscrire dans la durée.

_________________
"L'humanité aura à répondre un jour, non seulement des actes des hommes malfaisants, elle aura aussi à répondre du silence des gens de bien." Jean Rostand
http://collectif-nrv.over-blog.fr/
avatar
maloe31

Messages : 224
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 37
Localisation : cfpes-cemea d'aubervilliers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commission DIFFUSION / TRACTAGE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum