Déroulement de la journée

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  nibal01 le Ven 8 Fév - 13:20

Personnellement je n'étais pas dans ces discussions avec les CR, j'essaye d'arriver avec un regard neuf.

[quote Mais après tout, si cela permet à des personnes de prouver qu'elles
sont ouvertes, encore faudrait-il savoir ce que cela veut dire... parce
qu'elles en ressentent le besoin, autant satisfaire tout le monde, mais
j'insiste, sous certaines conditions... [/quote]

Qu'entends-tu par prouver??? Personnellement je me sens ouvert, n'ait rien à prouver, et comptais juste appliquer cette ouverture.
Je ne veux rien prouver pour moi. Je ne veux pas montrer que JE suis ouvert, j'aimerais que CE mouvement ait un certain esprit d'ouverture.

Je répète que je suis arrivé relativement récemment dans le mouvement, et qu'effectivement je n'appréhende pas très bien ces tensions, que j'essaye de comprendre.

Après la réponse la plus simple à la présence ou non du CR, des directeurs...et étant donné que la rencontre a lieu dans moins de deux mois, serait de faire un vote "démocratique", sur le forum, via un sondage. Qu'en pensez-vous?


That's all.

Activement.
avatar
nibal01
Admin

Messages : 463
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 28
Localisation : IRTS Aquitaine-Talence

Voir le profil de l'utilisateur http://socialblog.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Petru. le Ven 8 Fév - 13:37

plus de lutte de classe?
Ah bon, première nouvelle...
-faut le dire à tous ceux en dessous du seuil de pauvreté, à tous les ouvriers dont l'usine à fermée, alors même qu'elle faisait des bénéfices...
-Faut aussi le dire à ceux dont l'usine à été délocalisée...
-Le dire aux syndicalistes emprisonnés et condamnés...
-Le dire aux travailleurs pauvres, aux sans papiers, aux ouvriers malades du travail (amiante et autre...)...
Plus de lutte de classe?
-le nombre de précaire augmente.
-un nouveau concept: les travailleurs pauvres
-nombre de demandeurs d'emplois???

Je ne suis pas ouvrert, pas à tout, pas à tous...Qu'un directeur vienne s'exprimer pourquoi pas, mais si c'est pour qu'on lui montre comben on est responsable, tu peux le ranger...
Tu me parles de hierarchie: je me moque de la hierarchie, je ne supporte pas les chefs...
Tu me dis que la lutte des classes est finie depuis quelques temps, je pense juste qu'on aimerait nous faire croire qu'elle est finie, le problème c'est qu'il n'y a plus d'habitude de la lutte...
le conflit fait peur...je pense que le conflit est utile...

Petru.

Messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  émilie lemay le Ven 8 Fév - 14:19

ah ça fait du bien de trouver quelques gens combatifs !!! Il y a effectivement une réalité de terrain qu'on ne peut nier... est-ce qu'on veut simplement dire : c'est pas gentil tout ça mais "vous" n'y êtes pour rien... ou est-ce qu'on dit, est-ce que "vous" êtes prêts à vous positionner le moment venu et à être honnête...

Le CR nous demande d'acquérir une représentativité pour participer au conseil régional et // il invite l'asso étudiante de l'IRTS aquitaine pour y participer alors... que faut-il penser ce ces personnes ???? que faut-il penser du travail, de la collaboration qu'il entend pouvoir réaliser avec cette asso ???

le formateur sociologue m'a dit que nombreuses de ces asso se font "manger" une fois prise dans ce processus.... et finalement elles permettent de faire tampon, de familiariser les étudiants avec les propositions qu'elles veulent faire passer...

à bon entendeur...

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  nibal01 le Ven 8 Fév - 14:44

La lutte des classes, selon moi, mais c'est très personnel est beaucoup moins présente. Je ne critique pas les gens qui y croient encore. Je respecte les gens qui largement défavorisés par la société. Je ne ferais pas ce travail sinon. et je ne m'exclue pas non plus du processus de paupérisation, sinon je n'aurais pas besoin de bourses et si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, ce combat n'aurait pas de sens.

Nous faisons le même constat, après nous n'envisageons pas, pour l'instant, la même forme d'actions. Et je rappelle qu'avant l'action il y a la réflexion. Et la réflexion ne doit pas être trop influencer par l'action qu'on souhaite mener. L'action doit découler de la réflexion.

L'important est déjà que nous fassions le même constat.

Qu'un directeur vienne s'exprimer pourquoi pas, mais si c'est pour
qu'on lui montre comben on est responsable, tu peux le ranger...

Je ne comprend pas cette peur.
Je ne souhaite pas montrer aux gens, à la hiérarchie, qu'on est sérieux, ouverts...ou pas seulement. J'aimerais avant tou qu'on puisse débatte avec eux. Tous les étudiants n'ont pas eu la chance de faire les rencontres que vous avez fait. Laissons nous le temps de tous nous rendre compte de la situation, en prenant évidemment en compte les expériences de chacun. Je ne dis pas que j'aurais toujours envi d'être aussi ouvert. Bien sûr que non! Nous repartons ou partons de ZERO, pour former un mouvement neuf. Ce ne sont pas les personnes qui comptent, ce sont les interactions!


Et la peur de la récupération, je pense que vous, je pense que nous sommes suffisamment aptes à lutter contre cette récupération. Ensuite, de nombreux syndicats se font récupérer également. Je ne prendrais évidemment pas l'exemple de la CFDT de Mr Chérec.

Si on pense, qu'il y a trop de risque avec une association, ou qu'il y en a plus qu'avec un syndicat, alors je suis ok pour que nous formions notre propre syndicat.

est-ce qu'on dit, est-ce que "vous" êtes prêts à vous positionner le moment venu et à être honnête...

C'est ma position.

Le conflit ne me fait pas peur, je me demande simplement quelle son utilité et comment le conflit est récupéré. Je ne suis pas contre une bonne action coups de poing, parcequ'effectivement, de nombreuses personnes en France, dont les travailleurs sociaux et les étudiants, sont complètement déconsidérés. Mais après, dans quelles conditions?


Finalement, je ne dis pas ça pour conclure, mais je pense qu'on a un problème de communication, et que l'intérêt de la rencontre sera bien de pouvoir s'exprimer clairement sur tous ces points. On a tous envi d'être actifs, le débat ne serait pas déjà aussi intense si nous n'avions pas tous envi que ça change.


Activement
avatar
nibal01
Admin

Messages : 463
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 28
Localisation : IRTS Aquitaine-Talence

Voir le profil de l'utilisateur http://socialblog.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Camilo le Ven 8 Fév - 15:26

émilie lemay a écrit:
Mais après tout, si cela permet à des personnes de prouver qu'elles sont ouvertes, encore faudrait-il savoir ce que cela veut dire... parce qu'elles en ressentent le besoin, autant satisfaire tout le monde, mais j'insiste, sous certaines conditions...

Wow ! très provoc' émilie...Shocked rassure-moi, tu n'en penses pas un mot ?!!! juste pour prouver qu'on est ouvert? Rolling Eyes je vais aller au sujet "débat sur les intervenants" parce que je crois que c'est là-bas que ça se dénoue Wink

Camilo

Messages : 433
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 32
Localisation : Bordeaux/Talence/Martillac

Voir le profil de l'utilisateur http://camilosarea.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  émilie lemay le Ven 8 Fév - 15:37

la provoc appelle la provoc Very Happy

difficile de ne pas prendre les choses trop à coeur... mais oui je pense aussi que nous sommes activement d'accord !!!

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  nibal01 le Ven 8 Fév - 17:55

Ravi de l'entendre! Finalement c'est l'amour-vache ^^
avatar
nibal01
Admin

Messages : 463
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 28
Localisation : IRTS Aquitaine-Talence

Voir le profil de l'utilisateur http://socialblog.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Leila le Ven 8 Fév - 19:00

Hey les gens si jpeux me permettre, un petit rapport qui pourra peut être apporter une bille au débat...

Hier soir y avait la réunion du collectif 7-8-9 à Strasbourg. (20h-23h)

En deux mot, un collectif national crée en 2004 lors des etats généraux du social dont le dernier noyau subsiste chez nous.

Constitué de formateurs, professionnels et étudiants, il joue un rôle de veille, et d'information préventive sur l'actualité du social.

Hier, le collectif a invité 4 représentants des 4 syndicats principaux, à savoir CFDT CGT SNASEA(syndic emplyeurs) SUD (branche santé action sociale bien sûr)

Ces 4 intervenants sont amenés à négocier le "toilettage" de la convention collective de 66.

Un débat tout à fait passionnant mais précédé de la présentation par chaque invité de cette convention, des enjeux etc...

Autant vous dire tout de suite que j'y connaissais rien, et que ces intervenants (pas trop d'accord) ont tous posé clairement les enjeux de cette refonte .

Aprés s'est ensuivi un débat avec 60 personnes (formateurs et professionnels, nous on fermaient nos gueules tellement c'était chaud à suivre) vraiment passionnant avec l'avis et l'apport de chaque personne du public qui amenait un renseignement supplémentaire sur le débat et qui permettait de dénouer certains noeuds du problème, en quelque sorte de reconstituer un puzzle très complexe.

Tout ça pour dire que je voyais les différentes et potentielles interventions comme des apports en cas de besoins réels.

Pour la représentativité, des délégués syndicaux (de ceux qui souhaitent faire évoluer la conception du syndicat avec son image relativement négative), pour tout ce qui relève de la loi, un formateur ou intervenant juriste, qui s'y connait vraiment......

Voila un peu l'esprit, loin de là une coopération quelconque ou une soumission envers une hierarchie...

Le CR pr moi n'a rien à voir la dedans, nous serons amené à négocier avec eux, ou à revendiquer certaines choses avec eux et leur exprimer des demandes, donc une fois qu'on sera vraiment organisés, on pourra les contacter...

_________________
"Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse..." Woody Allen
avatar
Leila

Messages : 147
Date d'inscription : 17/12/2007
Age : 32
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Camilo le Ven 8 Fév - 19:54

C'est la même démarche que nous si j comprends bien. C cool, ça à l'air d'avoir été enrichissant !

Leila a écrit:
Le CR pr moi n'a rien à voir la dedans, nous serons amené à négocier avec eux, ou à revendiquer certaines choses avec eux et leur exprimer des demandes, donc une fois qu'on sera vraiment organisés, on pourra les contacter...
Le CR finance nos formations (bourses entre autres). Je veux bien qu'on ne l'invite pas, si vous voyez vraiment pas l'intérêt, je n'ai pas de famille au Conseil Régional, ni de dette à effacer Very Happy... et la qualité de cette rencontre m'importe plus que la présence du CR ! (tout comme nibal01 je pense)... mais j comprends pas quand vous dites que vous ne voyez pas le rapport, c'est tout Neutral. Donc pouvez vous, svp, me répondre en 1 ou 2 phrases : puisqu'il est notre financeur, en quoi n'est il pas lié aux thème de la précarité ?

Et je le redis, ça m'empêchera pas de dormir si le CR n'est pas représenté...et même que j serai quand-même content de viendre !!!

Camilo

Messages : 433
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 32
Localisation : Bordeaux/Talence/Martillac

Voir le profil de l'utilisateur http://camilosarea.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  émilie lemay le Ven 8 Fév - 20:06

pour moi le rapport il y est c'est pas ça le truc... mais je dis ça parce que j'ai rencontré le gars alors ça m'apporte rien mais si des personnes souhaitent entendre sa position au cours des ateliers... no pb parès o peut vite leur faire un topo. Le truc c'est d'abord pour moi de s'organiser, après on les contacte. OK donc avec leila

peut-être qu'on a besoin d'autres interventions sur le sujet...

à bientôt de vous lire tous autant que vous êtes !!! Very Happy

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

tite reaction...

Message  boubou le Ven 8 Fév - 21:26

'aluutt
j'ai suivi le debat tres intensément cette derniere heure et il me semble venu le moment d'arriver pour donner mon avis:

tout d'abord j'ai été choquée par les propos tenus par certains du forum et leur vision des choses, j'entends notamment emilie et pétru... vos positions sur le fait de faire une journée QU'ENTRE NOUS me gene car pour moi le principe du social, c'est prendre les infos de la meilleure des sources (en l'occurence le conseil régional et les intervenants sur différents themes qui sont sur le terrain directement) et ouvrir le champ de vision pour ne pas finir complètement a coté de la plaque en ayant une vision figée et unique (ce que ma prof de comm apelerait un consensus mou vu que certains ici aiment les grands mots sans forcément de sens derriere). pour moi c'est limite dictatorial comme systeme (bon d'accord le mot est legerement exagéré). comme le dit leila, le but est de faire avancer les choses et les participants qu'elle a rencontré on tous donné des points de vue différents mais riches, autour d'un meme souci commun.
le conseil general nous demande une représentativité: c'est bien qu'il montre sa volonté de travailler avec nous et pas de jeter a la poubelle toutes nos propositions. et pour moi, le fait de le contacter des maintenant ne servirait pas a PROUVER QU'ON EST OUVERT (ou je sais pas quelle autre betise de ce genre) mais de savoir ce qu'il attend de nous pour savoir exactement dans quelle direction on va.
parce que je crois que vous avez un probleme avec les invitations: je pense que camille et nibal n'ont RIEN A PROUVER A PERSONNE et que leur souci est unqiuement les conditions de vie de nos collegues. alors arretez avec ca parce que ca devient saoulant de n'avoir que ca comme réponse, vous vous cachez derriere cette excuse sans donner de véritable raison, alors soit vous donnez une vraie raison pour qu'ils ne viennent pas, soit vous acceptez d'entendre les autres. parce que SI:NOS BOURSES ET LE FINANCEMENT DE NOS ETABLISSEMENTS DE FORMATION DEPENDENT D'EUX ET PAS DU GOUVERNEMENT!!!!!!!!!!!! c'est le CR qui vous donnent vos bourses!!

de plus petru tu dis que tu n'aimes pas les chefs et la hierarchie alors si je peux me permettre, tu t'es trompé de branche!!! parce que ca va etre ca ton métier: dépendre d'une hierarchie avec la quelle il faudra vbien que tu composes!!!!

perso je pense que l'idée d'une table di'nfo est bonne car elle permettrait de donner une idée un peu plus précise des themes que l'on voudrait aborder avant les ateliers sans donner de coté magistral a l'affaire. les intervenants sot je pense un tres bon point de départ, apres comme le dit camilo, s'ils décident de ne pas participer aux ateliers, ce sera leur probleme mais nous on pourra gueuler legitimement. encore une fois, il ne s'agit pas de prouver quoi que ce soit a qui que ce soit. alors foutez nous la paix avec vos betises parce que la pour le coup ca tourne en rond (et ben non j'ai pas regler mes pulsions de vie et de mort surtout envers certains d'entre nous!!!!)

parce que vu qu'il faudra qu'on fasse des retours pour essayer d'ameliorer les choses, autant que les gens qu'on sollicitera plus tard soient la des le debut pour voir de quoi il retourne, ne nous enfermons pas en nous faisant monter la pression tout seul parce que ce serait dommage de perdre l'esprit de cette journée!!!

ceci dit moi aussi je sais pousser des coups de gueules alors arretez vos prises de tete et reflechissons plutot a un moyen de rentabiliser au maximum ces journées

merci a ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu'au bout,
sur ce
adishatz!

boubou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Leila le Ven 8 Fév - 22:06

Salut boubou

Alors tout d'abord, bienvenue sur ce forum et merci de t'être présentée comme il se doit.

Je ne sais pas si tu as réellement suivi ce débat depuis le début, car sinon je doute fort que tu ne tiennes de tels propos.

Il me semble qu'à aucun moment une "prise de têté" n'ait vraiment eu lieu ici.

Ce que j'apprécie sur ce forum, c'est qu'il y a des personnes qui osent défendre leurs opinions, d'ailleurs toujours trés constructivement, avec beaucoup de participation, et ça mérite un minimum de respect.

On arrive à tenir un réel débat, en avançant divers arguments tous aussi valables les uns que les autres, mais je crois qu'on a désormais touché le coeur du problème, d'ailleurs bien compliqué, qui pose la question de la représentativité, de notre place en tant qu'étudiants, parfois infantilisés ou manipulés par les centres de formations (ou pas), mais tout ça ce sont des questionnements.

donc effectivement ça mérite débat, et c'est bien pour ça qu'on se rassemble non ?? A moins que tu aies la solution magique, boubou, dis la nous et on a même plus besoin de se rencontrer (sauf pr faire la chouille bien sur Wink )




de plus petru tu dis que tu n'aimes pas les chefs et la hierarchie alors
si je peux me permettre, tu t'es trompé de branche!!! parce que ca va
etre ca ton métier: dépendre d'une hierarchie avec la quelle il faudra
vbien que tu composes!!!

Je ne pense pas qu'on choisit son boulot en fonction d'un organigramme.

parce que vu qu'il faudra qu'on fasse des retours pour essayer
d'ameliorer les choses, autant que les gens qu'on sollicitera plus tard
soient la des le debut pour voir de quoi il retourne, ne nous enfermons
pas en nous faisant monter la pression tout seul parce que ce serait
dommage de perdre l'esprit de cette journée!!!

Pas d'accord, c'est bien ce qu'on dit depuis le début, réflexion avant action.

Réflexion entre nous, étudiants responsables (et moins cons que je ne le pense défois) , poser des questions, et aborder les strucutres comme le CR une fois que l'on sera organisés et crédible.

Vos positions sur le fait de faire une journée QU'ENTRE NOUS

D'où tu tiens ça, il n'en a jamais question, la question qui se pose est de savoir quels seront les modalités de leurs interventions. Emilie proposait d'ailleurs de les intégrer plutôt aux ateliers.

Encore une fois, il s'agit de réflechir aux objectifs de cette journée, et à nos places en tant qu'étudiants.

Enfin, Camilo et Nibal n'ont rien à prouver mais ça, ça vient à mon avis d'un malentendu et je pense que tout le monde l'a bien compris donc pas la peine d'en remettre une couche.

Diplomatiquement

Leila bounce

_________________
"Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse..." Woody Allen
avatar
Leila

Messages : 147
Date d'inscription : 17/12/2007
Age : 32
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Leila le Ven 8 Fév - 22:28

Camilo : pour l'histoire du CR, je pense juste que ce n'est pas le moment de les inviter, dans le sens ou effectivement ils vont être nos interlocuteurs.

A moins d'avoir un responsable qui apporte uniquement des informations, et pas que ça tourne en négociations, ça je peux le concevoir...

Bien sur qu'il y a un rapport et bien sur qu'ils financent nos formations, mais je pense que nous pourront les contacter une fois organisés non ?

A voir flower

_________________
"Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse..." Woody Allen
avatar
Leila

Messages : 147
Date d'inscription : 17/12/2007
Age : 32
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Alexandre de WAURE le Ven 8 Fév - 22:38

Bonsoir,

de mon point de vue (extérieur), il ne me semble pas forcément essentiel que le CR soit représenté à ce stade de votre regroupement (et il revient à chaque regroupement régional d'interpeller le sien, si besoin, or votre journée a une visée nationale)...

Mais qu'est-ce-à-dire au juste, ce débat qui vous anime autour de l'ouverture à accorder à cette journée ?

Au fond, quelle est votre priorité ?

- mobiliser les TSF ?

- mobiliser les éventuels partenaires de la cause des TSF ?


Il me semble qu'à négilger la première hypothèse, le risque est de se retrouver quelque peu désemparé si vous ne "faites pas le plein", lors de prochaines manifestations ? Or, si vous "faites le plein", les potentiels partenaires ne pourront rester complètement de marbre...

... Et à trop négliger la seconde, vous risquez d'être un peu à court de pistes, le temps venu des revendications et propositions... (car s'il ne s'agit pas de singer les positionnements de vos partenaires potentiels -chacun sa place-, il s'agit de les considérer, histoire d'affiner votre analyse de la situation, et parce qu'il faudra affirmer la spécificité de votre point de vue de TSF...)

A vous de consolider votre identité, notamment autour des raisons qui vous amènent ici à vous relier, de construire un positionnement à peu près cohérent, et ensuite de trouver un équilibre entre concentration sur soi et ouverture aux autres (qui sont tous deux nécessaires)...

Pour conclure, des intervenants connexes pourraient permettre (en plus d'informer) de "rassurer", par leur qualité/titre et leur soutien, voire de mobiliser certains TSF susceptibles de considérer actuellement vos motivations de regroupement comme des élucubrations...
... A vous d'évaluer le "bénéfice" que vous apporterais X ou Y, de peser le pour et le contre, afin de pouvoir trancher en cohérence et responsabilité.


P.S.
Pour ce qui concerne le contexte de votre regroupement, il s'agit effectivement d'un conflit (sinon tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes), et donc de signifier votre "divergence"...
Or, ce n'est qu'après l'affirmation/consolidation de votre position, qu'il s'agira d'envisager la "sortie de conflit" et d'éventuelles négociations...
Après, lutte des classes ou non (?), il s'agit là de représentations personnelles ("Il n'y a pas de faits, il n'y a que des interprétations" affirmait Nietzsche, en son temps), or chacun les siennes, et ce qui compte vraiment, c'est le "pot commun" à faire valoir, ainsi que la manière de le faire valoir...
... Le conflit n'équivaut pas aux "tirages de couvertures" "personnels" ou "idéologiques" qui, à coup sûr, démobilisent l'ensemble, et fissurent le "pot commun" : voyez donc notre société !
Si le conflit est la condition nécessaire du questionnement, du pro-jet, du pro-grès, le "tirage de couvertures" n'est, somme toute, que superficiel et superflu...

Alexandre de WAURE

Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ones-fr.org/spip.php?rubrique12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Alexandre de WAURE le Ven 8 Fév - 23:01

Un croisement de messages m'ayant caché une réaction, j'y reviens maintenant...


Je cite:
"NOS BOURSES ET LE FINANCEMENT DE NOS ETABLISSEMENTS DE FORMATION
DEPENDENT D'EUX ET PAS DU GOUVERNEMENT!!!!!!!!!!!! c'est le CR qui vous
donnent vos bourses!!"

--> Attention, les CR ont uniquement compétence de gestion vis-à-vis de vos formations, donc leur marge de manoeuvre existe, certes, mais reste très limitée à ce jour...

Et c'est bien au niveau de l'Etat que sont définis les critères à remplir par les prétendants aux bourses (arrêtez-moi si je m'égare !) et bien plus encore: la reconnaissance accordée aux formations du secteur sanitaire et social...

Autrement dit, si tu te prends un coup de bâton, le responsable est celui qui a initié le coup, pas le bâton...

Alexandre de WAURE

Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ones-fr.org/spip.php?rubrique12

Revenir en haut Aller en bas

je la refais

Message  boubou le Ven 8 Fév - 23:35

apres relecture, je vois que mon ton etait plus agressif que
ma pensée donc je refais ma reponse de facon plus pacifique.....

meme si les formes n'y etaient pas , je pense quand meme avoir dit le fond de
ma pensée. pour le "entre nous", si, il a ete evoqué puisque certains ont
ete reticents a l'idée d'inviter des intervenants et a les laisser prendre la
parole. les faire participer aux ateliers est une bonne idée mais il faut aussi
que le debat soit lancé par quelquechose parce qu'au départ, les étudiants
savent pourquoi ils sont la et ont pour la plupart la meme position ethique par
rapport aux problèmes qui nous touchent. a mon sens, il faut bien une
opposition pour faire naitre l'échange... c'est pour ca que je comprends pas
bien pourquoi on ne pourrait pas les faire participer ou les appeler avant
d'etre organisés, pourquoi ne pas les associer à la reflexion de départ puisque
de toute facon il faudra bien qu'on traite avec eux pour avoir des retours. ca
pourrait etre une bonne facon de lancer la reflexion sur la bonne piste parce
que je pense vraiment que le fait de ne pas laisser aux "opposants"
la possibilité de s'exprimer c'est prendre le risque de s'enfermer dans une
vision figée.

apres je comprends bien aussi les craintes de voir un intervenant debarquer et precher pour sa paroisse. mais c'est un risque a prendre si on veut faire avancer les choses.
et si vous préférez attendre d'etre organisés, alors ce n'est qu'une question de temps et pas de montrer quoi que ce soit a qui que ce soit. c'est simplement une question de mise au point, alors pas de quoi en faire une montagne.

j'ai parfois eu l'impression a vous lire (que ce soit sur ce sujet ou sur le reste du forum) que pour certains le stade des questionnements etait passé et qu'on en etait au stade des affirmations.






pour ce qui est des bourses, j'ai pu voir avec la personne qui s'occupe de la gestion des etablissements au CR directement et qui m'a confirmé que si ce n'est pas à eux que reviens le choix de la somme attribuée, c'est bien eux qui décident de les attribuer ou non.
pour ce qui est de la reconnaissance des formations sociales, je suis d'accord ce n'est pas la region mais l'etat et la il y a probleme mais c'est autre chose.




pour l'organigramme, je voulais dire que c'est pas fait récent que les TS ont toujours ete soumis a des hierarchies diverses et variées, avec des chefs et on peut voir tous les jours sur nos terrains de stage que nos possibilités d'action sont souvent fonction de nos chefs, donc je pense vraiment que celui qui n'aime pas les chefs ou la hierarchie est mal parti s'il veut vraiment etre dans ce domaine. c'est une réalité, quelles que soient les raisons qui nous ont poussé a faire ces métiers.




pour ce qui est de nos places en tant qu'étudiants, la reponse est dans la question: nous sommes des etudiants qui nous posons des questions sur ce que nous faisons, comment nous le faisons et qui voulont avoir des reponses et une reconnaissance. apres la question est de savoir ce que chaque interlocuteur va repondre. d'apres tout ce que j'ai lu, le positionnement est clair: de futurs professionnels qui veulent qu'on les entende, qui veulent des reponses a leurs questions et qui sont prets a frapper aux bonnes portes pour etre entendus. encore faut-il definir les bonnes portes ensemble.


et les prises de tete c'etait au sujet de l'ouverture d'esprit ou pas de certains ou d'autres: on est pas la pour faire un concours de qui est le plus ouvert, on est la pour faire entendre une cause, pour mobiliser les bonnes personnes autour des problemes qu'on rencontre. pour moi l'ouverture d'esprit c'est savoir ecouter tout le monde (meme ceux avec qui on est pas d'accord ou avec qui on a des différents) et il est vrai que dans certains propos je n'ai pas trouvé ca.

voila, j'espere avoir ete plus claire et plus modérée mais j'ai du mal a faire passer le ton juste derriere un ecran, désolée.
au prochain episode

(as 2eme année irtsa)

boubou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Leila le Sam 9 Fév - 12:24

Hello

Scusez moide relancer le débat mais ya encore un truc où j'ai du mal, j'aurais certes du intervenir plus tot mais je viens de le réaliser en relisant les posts...



09h30-->10h30 : présentation : 1h
10h30-->13h : interventions : 2h

14h-->16h : ateliers de travail : 2h
16h05-->16h45 : mise en commun de 3 thèmes : 40 min

16h45-->18h : mise en commun du dernier et débat : 1h45


Donc si j'ai bien compris, les ateliers durent 2h, mais chaque personne ne pourra participer qu'à un atelier ? Pendant 2h ? Avec une restitution de 10 min ? Et pas forcément de débat avec les 3/4 restants des étudiants ?

Sauf pour le dernier thèmes, ou 1h45 me semble assez approprié. Je pense qu'il faut tout de même vraiment réfléchir à la place des intervenants qui "grignotent" une bonne partie de la journée.

1/4 d'heure par intervenant qui poserait les bases, puis ces intervenants pourraient assister aux ateliers de travail afin d'y apporter des éléments en cas de besoin?

Et pourquoi commencer à 9h30 au fait ? et pas 9h ? Vos cours commencent à 9h30 d'habitude ?

Bon je pense qu'effectivement il y a encore beaucoup à réfléchir sur le sens de cette action...Notamment au niveau du temps imparti à chaque pôle...

Maintenant je dis ça comme ça moi, toute façon il faut bien prendre une décision à un moment, donc voila, le débat est tout de même interessant !

_________________
"Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse..." Woody Allen
avatar
Leila

Messages : 147
Date d'inscription : 17/12/2007
Age : 32
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grain d'sel

Message  umingmak2046 le Sam 9 Fév - 19:39

Une question me semble avoir été délaissée et pourtant elle me semble importante. Comme l'a dit Alexandre de WAURE, il est nécessaire pour ce collectif en création, de s'accorder sur nos objectifs et notre identité. Cela ne se fera pas, à mon avis, par un vote à la majorité; les sensibilités, les philosophies de chacun sont toutes aussi respectables et il n'appartient à personne de vouloir faire changer les conceptions de quiconque.
Aussi, notre identité se définira-t-elle effectivement autour des luttes et des revendications que nous porterons. Mais???

Comment accorder nos voix? Comment faire pour que ce collectif représente les travailleurs sociaux en formation? Et surtout, comment informer les personnes concernées?

Je crois que nous devons réfléchir à des outils de communication, de concertation et d'action.

Le net c'est bien...mais nombre d'étudiants n'y ont pas accès. Ne pourrions-nous pas imaginer d'autres vecteurs d'informations et d'autres relais de celles-ci? Comment éviter au sein de ce réseau, de constituer des listes? De quel manière pouvons-nous continuer le débat et la réflexion et coordonner nos initiatives? Qu'en pensez-vous?
Cette journée du 28 mars est la première, respect à Talence et Bergerac:!:

umingmak2046

Messages : 5
Date d'inscription : 31/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

désobéir...réapprendre à désobéir

Message  Petru. le Sam 9 Fév - 20:49

http://www.desobeir.net/

C'est marrant un débat,on défend ses idées, on essaye de se faire comprendre, et franchement, je crois que je l'ai fait d'une manière respectueuse. J'ai alterné les messages sur le forum et par MP quand je pensais que cela le justifiait, pour mieux me faire comprendre, mieux expliquer mes positions. bon pour finir, je crois que je me fous du ton que Bouba a employée, le fond y est, il y a une opposition claire et indiscutable...
Je n'aime pas les chefs??? Je m'explique: je n'aime pas ceux qui pensent avoir la toute puissance car ils sont chefs. je respecte ceux qui n'oublient pas que ceux qu'ils dirigent sont des êtres humains, doués de le capacité de comprendre, de débattre, de s'exprimer... de choisir...j'aime comprendre ce qu'on attend de moi...
Pour revenir aux relations d'autorité...je voyais cette journée comme une manière de se réunir, entre personnes en formation, et de voir comment s'organiser...Oui, je n'aime pas trop qu'un membre du conseil régional viennent nous expliquer ce qu'il attend de nous. Que pourrait il attendre de nous d'ailleurs. Qu'on s'organise, qu'on apprenne à se mobiliser? Qu'on demande, négocie, qu'on se batte pour obtenir une augmentation des bourses.
Bouba, tu nous dis que ce sont eux qui nous donnent les bourses. On devrait donc avoir la reconnaissance du ventre? On devrait les remercier gentiment, courber l'échine, et dire merci msieurs dames???
Bouba nous dit que nos possibilités d'action sont fonction des chefs. ? Oui, mais jusqu'a un certain point...faut il appliquer les consignes sans réflèchir?
Et puis, ç'est le terme "chef" qui me gène...

"Le chef est fait pour cheffer..." Jacques Chirac

Oui, je crois en une société meilleure ou les relations humaines ne seraient pas basée sur la hierarchie ou la classe sociale, mais sur une autre vision des relations humaines...C'est grave docteur? Mince alors, j'ai manifesté contre le CPE, la loi de prévention sur la délinquance à été appliquée, mais je suis super méfiant, et j'ai tendance à applaudir les travailleurs sociaux qui décident de na pas appliquer la loi...
La loi française interdit d'aider les sans papiers, et je le ferais sans hésiter...et toi Bouba??? Tu me fais une grande leçon de morale, mais je te demande...vas tu considérer que la personne qui viendra te demander de l'aide te devra par principe un respect absolu et sans faille parce que c'est toi, représentante d'une collectivité, qui indirectement lui donne des thunes??? est ce que tu vas faire comme beaucoup de travailleurs sociaux qui se sentent investis d'une mission quasi divine...est ce que tu vas te prendre pour dieu parce que tu as le pouvoir???
je respecte la personne, pas sa fonction, j'emmerde ceux qui pensent avoir un pouvoir sur moi...par principe...
Après tu prétend que certains emploient des grands mots sans forcément du sens derrière (je te cite...) et tu prétend qu'en général on voudrait obtenir de la reconnaissance...mais ce n'est pas mon cas...

la reconnaissance de quoi d'ailleurs? De ne pas faire de bruit???

Après sur l'ouverture: clairement, je n'ai pas une ouverture d'esprit énorme...je suis même fermé a beaucoup de choses...justemment. C'est pour ça que le passage sur "Camille et Niba n'ont pas à prouver qu'ils sont ouverts", est hors sujet...on joue pas à celui qui pisse le plus loin...on débat, on essaie de se convaincre, on n'est pas d'accord, on est d'accord...
Si on définissait le point de rupture...ça serait plus simple...
concrètement, je vais pas perdre de temps dans une organisation d'un truc qui se voudrait le plus ouvert possible, qui voudrait au maximum essayer de ménager "la chèvre et le choux..."

Etre représentatif, ça ne se décrète pas, ça ne se décide pas...
L'ANAS est représentative car elle prend des positions et les assument...et il y a du monde derrière...
Là, ça tourne à l'envers, on invite ou on veut inviter des gens pour qu'ils nous disent: "oh la la, vous êtes drolement sérieux les petits gars, vous assurez et vraiment on regarde ce que vous faites avec respect...allez, d'accord, vous êtes représentatifs...ah , au fait, faut que vous soyez sympa avec nous...donc pas de vague...voilà ce qu'on voudrait que vous fassiez, et (surtout)ce que vous ne fassiez pas...
Après: qu'un membre du conseil régional vienne expliquer comment se passe l'attribution des bourse, qu'un sociologue vienne parler de tel ou tel sujet, qu'un juriste vienne décortiquer telle ou telle loi...ok, mais pas longtemps, je viens pas de Montpellier pour rester assis le cul sur un banc d'amphi pour des cours magistraux, je viens débattre (et oui, je peux) parler, peut etre me prendre la tete...bref, essayer de trouver le point d'acchopement qui pourrait faire qu'une organisation concrète se mettent en place...Cette journée devait etre une journée de rencontre afin que l'on discute échange, débatte...en fin de compte, il reste peu de temps pour cela (faudra faire avec...) Allez, au revoir...

"Celui qui commande se déprave, celui qui obéit se rapetisse. La morale qui naît de la hiérarchie sociale est forcément corrompue."
(Elisee Reclus)

Petru.

Messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  boubou le Dim 10 Fév - 13:41

en relisant encore une fois tous les posts, je trouve aussi que la repartition n'est peut etre pas tres judicieuse: c'est vrai que le temps de restitution des ateliers est court pour la durée de ces ateliers, et je pensais aussi qu'on pourrait assister à plusieurs ateliers, c'est pour ca que l'idée de faire des tables d'info qui permettraient de tourner me paraissait plutot bonne...
comme le dit grain dsel je pense pas que le posititonnement du collectif puisse se faire par un vote a la majorité mais pourquoi ne pas faire le point sur ce sur quoi on est d'accord et ce sur quoi nos avis divergent??
les interventions prennent peut etre beaucoup de temps, ca limiterait les temps de parole, ce qui est la raison pour laquelle on se reunit... a reflechir...

pour petru: ton explication sur les chefs est beaucoup plus claire et la je peux dire que je suis entièrement d'accord avec toi! je pense que le danger vient plus de ceux qui font appliquer la loi que des lois elles meme en un sens: la loi contre la delinquance me choque, comme le role qu'elle entend donner aux travailleurs sociaux et ce qu'elle fait de notre secret professionnel, mais je me dis que personnellement je n'entrerai jamais dans ce jeu trop dangereux pour etre honnete. de meme que la loi dont parlais roue libre sur le niveau de vie de ceux qui touchent le rmi; ca va à l'encontre de mes valeurs et principes (surtout que meme fauchée je prefere quand meme le nutella aux autres sous marques!!!)
mais tres franchement je me dis que c'est a ce niveau la qu'on peut resister , si on se met tous d'accord sur l'application reelle de telles lois inacceptables, qu'on peut faire bouger les choses.

pour ce qui est de mon positionnement professionnel, je ne me considere absolument pas comme supérieure aux personnes qui viendront me voir: je considere comme toi que les relations humaines devraient se faire horizontalement et non verticalement. et s'il fallait faire un sejour en prison pour ne pas avoir appliqué une loi (comme c'est arrivé a une AS qui a refusé de violer son secret professionnel pour proteger une famille de sans papiers dans la précarité la plus totale) je le ferai sans hésiter!!
je ne pense pas qu'etre TS donne un pouvoir, quel que soit le sens qu'on met derriere ce mot. Je pense que c'est juste "pouvoir" mettre des moyens a disposition dans l'interet de l'autre mais en ce qui me concerne ca ne va pas plus loin. et ca n'ira jamais plus loin. je suis comme toi petru: je respecte la personne et pas sa fonction, sur ce point nous sommes absolument et indeniablement d'accord!!!

pour ce qui est de ceux qui nous donnent les bourses: je pense pas qu'on leur soit redevables de quoi que ce soit, qu'on leur doive quoi que ce soit, ce n'est pas ce que j'ai dit. et je nai pas dit non plus qu'ils devaient etre présents a tout prix. je dis simplement que leur présence ou leur absence doit correspondre à un positionnement de notre part, positionnement justifié, et que pour le moment j'ai l'imression que ce positionnement (en ce qui concerne ce point précis) n'est pas clair, c'est tout. apres comme le dit alexandre de WAURE c'est vrai qu'il serait dommage (s'il le CR etait invité) que seul le CR aquitaine soit la puisque c'est une jounrée d'envergure nationale: donc soit les représentants CR de toutes les ecoles présentes sont conviés, soit aucun n'est convié... ca n'engage que moi. parce que pourmoi, je pense que le travail social c'est "travailler avec" et pas "contre" ou "sans" c'est tout.
et je ne pretend pas qu'on voudrait obtenir de la reconnaissance, je dis simplement que c'est l'impression qui est ressorti des posts que j'ai lu. je trouve que les TS, en formation ou pas, font (pour la majorite) un superbe travail alors qu'ils n'ont justement aucune reconnaissance , je pense pas qu'on en ait besoin pour avancer mais il est clair que si on en avait, on avancerait peut etre plus vite, mais bon la encore c'est une interrogation qui peut etre creusée.

a plus!!!

boubou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  émilie lemay le Dim 10 Fév - 14:42

que du positif !!!

je trouve ces débats très constructifs. C'est impressionnant ce que peut entraîner comme discussion le déroulement de la journée...

C'est tellement difficile de communiquer que je pense, moi aussi, dans un premier temps, que les représentants du CR aquitain ne sont pas nécessaires. Dans un premier temps !!

Si c'est ok, prenons le temps alors pour les ateliers le matin, la restitution des conclusions ou pistes de réflexion-action et les débats plus largement, l'après-midi.

que chacun continue à se positionner...

On se donne jusqu'à quand pour clore les débats ? et valider une plaquette ?

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Camilo le Dim 10 Fév - 15:41

Nous vous l'avions demandé pour le 29 janvier, comme indiqué sur le sujet approprié. Parce qu'il nous fallait un programme a présenter pour avoir l'accord de M. KLEIN et pour commencer à lancer des invit' à l'ANAS, à l'ONES, aux autres intervenants, aux ASH et à d'autres médias. Cela dit, je pense que réduire les interventions du matin (et ralonger les temps d'ateliers ne devraient pas poser de problème, dans une certaine mesure. Nous (étudiants de Talence et Bergerac) nous réunissons vendredi soir à nouveau. Et cette fois-là, il faudra que le programme soir DÉFINITIF... pourtant, il sera forcément imparfait Wink

Camilo

Messages : 433
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 32
Localisation : Bordeaux/Talence/Martillac

Voir le profil de l'utilisateur http://camilosarea.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Petru. le Dim 10 Fév - 15:58

forcément que ça peut pas être parfait...
Par contre, du coup, si ça commence plus tôt, Montpellier viendra peut etre la veille...Pas plus de 10 promis. On peut compter sur un hébergement?
Sinon, ç'est pas grave, on arrivera le matin avec des tetes pas possibles et on fera peur à tous le monde (et surtout aux intervenants...gniarg gniarg gniarg:twisted:

Petru.

Messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  émilie lemay le Dim 10 Fév - 16:06

vaut mieux rire pour ne pas en pleurer.... c'est bien que ça se décante...

pour l'hébergement, nous allons voir ça précisément vendredi et on vous tiens au jus

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  shafouinette le Dim 10 Fév - 16:06

on arrivera le matin avec des tetes pas possibles et on fera peur à tous le monde

tu dis ça parce que t'as pas vu les têtes de certains d'entre nous ! geek lol!

shafouinette

Messages : 19
Date d'inscription : 27/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déroulement de la journée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum