Mort au mot "gratification"!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort au mot "gratification"!!!

Message  Fabrice le Dim 27 Avr - 23:42

Voila ce qui, a mon avis, on doit retenir de Limoges

Non application du décret en l’état dans le secteur social
Pour : 60
Contre : 0
S’abstient : 6
Adopté.


Ca peut paraitre rien du tout mais c est la base de la base de notre mouvement

Maintenant les portes sont grandes ouvertes....

Ce "non" n'est pas un non sterile.

Le débat qui n a pas pu etre tranché est celui sur la nouvelle définition que l on veut donner a ce revenu pour les étudiants

Parce qu'il est effectivement question de définition...

N'oublions pas que le premier des pouvoirs est celui de nommer les choses ; comme il est écrit dans la bible "In principio erat verbum" au début était le mot...
Qu'est ce que le mot "gratification" Somme versée en plus de la rémunération régulière

C'est un peu flou, vous croyez pas???

Nous sommes arrivés a ce stade ou la prochaine étape est de redéfinir ce que l'on veut

On va surement pas etre d accord et on va surement s engeuler encore longtemps

Mais je pense qu un impératif s'impose

La "gratification" est morte et il ne faut plus user ce mot autrement que dans "la gratification est ce quoi nous ne voulons pas"

Maintenant ce revenu, cette allocation, ce minimum vital etudiant, cet argent contre la précarité etc etc doit être pense et c est la a mon avis l'enjeu de la prochaine coordination nationale

Je plaide pour le mot défraiement

Fabrice
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort au mot "gratification"!!!

Message  Ju. le Dim 27 Avr - 23:54

On doit effectivement retenir ce vote. Par contre toutes les écoles ne sont pas pour banir ce mot de gratification : je m'explique.

Cette phrase dit "non a l'application de ce décret EN L'ETAT aux travailleurs sociaux en formation".

Elle ne dit pas non au mot gratification.

Les écoles qui défendent le OUI MAIS sont POUR la gratification à condition d'un traitement égalitaire, d'un état financeur, et du respect du statut du stagiaire.

Cette phrase était je crois volontairement large pour éviter l'affrontement OUI MAIS et NON et vouloir unifier le mouvement.

Je suis pas pour le OUI MAIS, mais il me semble important de préciser cela.

Ju.

Messages : 92
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 30
Localisation : centre de formation BUC RESSOURCES (78 - région parisienne)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum