cr ag loos 22/04

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cr ag loos 22/04

Message  jipé le Ven 25 Avr - 16:01

COMPTE-RENDU AG IRTS Loos
22/04/2008





Ordre du jour présenté et voté





I-
Bilan


Retour sur la
journée du 03 avril 2008 : bilan positif, et mise en avant de la nécessité
de travailler l’organisation et le déroulement des actions où les acteurs s’engagent
à respecter et suivre les mandats définissant ses actions pour éviter une
démobilisation telle qu’elle a pu être vécue lors du blocage du boulevard de la
liberté. Cela redéfini la souveraineté du vote en AG (locale et régionale)


Vote : AG locale le mardi
matin, AG régionale le mercredi : ACCEPTE



Enfin, nous
rappelons que les collectifs locaux et régionaux sont ouverts à tous, et n’implique
pas de restriction quant à l’investissement des personnes présentes en termes
de temps, de disponibilité et de mobilisation. Chacun pouvant y participer à
son rythme.


II-
Rencontre avec JP Gille, député PS à l’assemblée
nationale



Les acteurs:
collectif TSF Grand Nord
collectif Grand Ouest(Rennes)
collectif Sud(Montpellier)

Jean-Patrick Gille: député Indre et
Loire, il est membre de la commission des affaires culturelles, familiales et
sociales à l’Assemblée nationale,


Catherine Coutelle : , député de la
vienne Membre de la commission des affaires économiques, de l'environnement et
du territoire


Élisabeth Auerbacher.
Secrétaire nationale adjointe du Parti socialiste, chargée du Handicap
Estelle Denize est assistante parlementaire. Basée sur Paris, elle est
chargée du traitement des dossiers nationaux, des interventions à l’Assemblée
nationale, des questions au gouvernement et de l’organisation du travail
parlementaire à Paris.


Xavier NAUD: Collaborateur d'Olivier DUSSOPT, Député de l'Ardèche


--------------------------------------------


11h00 - 12h00


entretien avec le député JP Gille


Exposé sur la gratification, les conséquences, les revendications :


­
inégalité
privé/public


­
refus de stagiaires
par les structures


­
conventions
sectionnées ou illégales


­
remise en cause de
la formation en alternance (réformée de juin 2007)


­
gratification
imposée aux structures, mise en danger de la relation site qualifiant -
stagiaire


­
risques de quotas
dans les demandes de budget annuels


­
inégalités entre
les statuts


­
amalgame des
employeurs non-informés qui pénalisent les ME





etat des lieux au niveau des différents CR, DRASS et centres de formation ,
la position des centres de formation varie selon les régions, même au sein du
GNI (Montpellier ne semble pas avoir de soutien de la direction de l'IRTS)





certaines DRASS annoncent des envellopes, mais en regle générale, soutien
et relai d'infos,


la question des
assedic se fait au niveau régional, donc pas de précision sur ce sujet





Réflexion élargie


formations
supérieures, réforme LMD


politique sociale
du gouvernement


la place et la
reconnaissance du travail social


remise en cause de
la qualité de la formation





Selon, JP Gilles, il n'est bien sur pas évident d'intervenir en question
directe au gouvernement car à ce jour, le sujet n'est pas
"interressant".


Cependant, il compte envoyer un courrier aux ministres et nous conseille de
demander un rendez-vous aux ministères des qu'un collectif national est
constitué et émet la possibilité d'amener le sujet de la gratification lors des
commissions et groupes de travail.


Par rapport à un modification du décret, la législation est difficile à
bouger en France, ou par un avenant au décret.


Le bilan et positif, et il pense que la montée du mouvement en un mouvement
national peut les ennuyer (lycéens, instits, handicapés, etc... sont dans la
rue en se moment)





12h30 - 13h30


rencontre avec Antoine DETOURNE,
Président du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS)


états des lieux


a sa demande nous avons précisé notre position vis a vis des syndicats
(appel au soutien, mais légitimité des collectifs régionaux)


Nous offre leur soutien et se propose d'envoyer un communiqué de presse de
soutien aux tsf, établir des relations aux niveaux des régions avec le MJS, envoyer
des courriers.


Nous avons répondu que nous n'étions pas décisionnaires, que la
coordination nationale commençait vendredi et que attendions un accord
majoritaire.


Il nous conseillait de prévenir la presse pour la coordination de vendredi


Nous avons pris les contacts.





Nous sommes efforcés de mettre en avant les revendications, leur expliquer
notre position de collectifs régionaux, de la coordo nationale, de l'urgence de
la situation et des conséquences que la gratification peut impliquer





III-
Syndicats employeurs


Les syndicats contacté, CNT, CGT, Sud santé-sociaux,
reconnaissent et soutiennent nos revendications, respectent la légitimité du
mouvement et pour la plupart se disent prêts à nous apporter leur aide
(logistique, diffusion)


Le risque évoqué et le déblocage de fonds immédiats par les
DRASS de manière à ce que les TSF aient la possibilité de rejoindre leur
terrains de stage, ce qui entrainerait la désolidarisation du mouvement et
éviterait au gouvernement de répondre aux revendications qui traitent des
inégalité entre les étudiants, les secteurs public /privé, la gestion des
fonds par l’employeur et tous les risques qui l’accompagne.


Enfin, il faut garder à l’esprit que les intérêts des
employeurs et TSF ne se situent pas au même niveau et qui est possible de voir
apparaitre un clivage entre TSF et syndicats employeurs.





IV-
Coordination nationale.


Les différents CR sont disponibles sur le forum.


Une lettre rédigée par le collectif Grand Nord à été envoyée
aux autres régions pour réfléchir sur l’organisation du Bureau National, ses
moyens et ses aboutissants.


Une seconde journée de coordination se fait le 25 avril
2008.


VOTE : 1 à 2 représentants par écoles : ACCEPTE


V-
Actions





Permanence à la préfecture a poursuivre (informer, tract,
petition), 1100 signatures ont été réalisées en 6 séances.


Remise des pétitions courant mai, la date est à définir en
fonctions du planning des actions à suivre


Contact structure : mise en place et application
difficile


Contacts élus : des lettres continuent d’être envoyées
pour informer, sensibiliser et obtenir un soutien (remonter d’infos, bus, etc…)


VI-
Presse


Suivi régulier dans la presse écrite (environ 1 article par
semaine + reportage évenementiel telles que la journée du 3 avril, le départ de
la marche sur Paris). La plupart sont consultables en ligne.


VII-
RDV


25 avril 2008 : coordination nationale à Limoges


30 avril 2008 : manifestation nationale décentralisée +
déplacement du Nord à Paris pour accueillir les marcheurs


13 mai : Assises du travail social à la Sorbonne

jipé

Messages : 14
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum