Appel au NON à la gratification

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Anne le Dim 4 Mai - 12:53

Pour ce qui est de la peur de ce que l'on peut demander au stagiaire "en échange" d'une gratification (qui n'est pas une rémunération) il existe les conventions de stage! Elles protègent le stagiaire, légalement, de ce qu'on peut lui demander ou non. Une gratification ne remet absolument pas en cause la prise de responsabilités ou le rôle d'observateur du stagiaire, c'est la convention passée entre le centre de formation et le terrain de stage qui les réglemente!

Effectivement, c'est une bataille de longue date dans le secteur social.

Les réserves que l'on peut mettre dans la légitimité de ce décret au point de vouloir le retirer peuvent être, je pense, solutionnées par la modification de celui-ci!

A plus!

Anne

Messages : 65
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Rhone Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  nibal01 le Dim 4 Mai - 16:03

Dans le cadre d'une concertation multipartite demandée par la coordination nationale et la demande du respect de l'égalité partout et pour tous quelle que soit la solution apportée la question du OUI MAIS et du NON me semblent être moins présente dans le débat actuel. Nous refusons l'application de ce décret en l'état et nous souhaitons trouver, j'imagine, une sortie de crise, tout en respectant nos valeurs et en défendant des revendications non négociables...
avatar
nibal01
Admin

Messages : 463
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 28
Localisation : IRTS Aquitaine-Talence

Voir le profil de l'utilisateur http://socialblog.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  émilie lemay le Lun 5 Mai - 13:13

il me semble que la convention de stage n'est en rien une garantie de ce qui peut ou de ce qui sera demandé au stagiaire...

si vous avez un exemplaire de convention de stage signalant la manière dont le stagiaire est amené à être pris en considération au sein de l'établissement d'accueil, je veux bien la voir

mais au-delà de ça, (car, étant pris dans un processus d'apprenant, je préfère qu'il n'y ait pas de conditions posées au préalable, si ce n'est de participer aux réunions, de ne pas remplacer un professionnel... et que la prise de responabilités se réfléchissent au cours du stage avec toute l'équipe ou au moins le formateur de terrain ...)

je repose la question, qu'est-ce qui est gratifié ?

solidairement

émilie lemay

Messages : 349
Date d'inscription : 24/10/2007
Localisation : bergerac (24) aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Alexandre de WAURE le Mar 6 Mai - 8:59

Bonjour,
émilie lemay a écrit:
- qu'est-ce qui est gratifié ?

est-ce la prise de responsabilité ? qu'en est-il alors de notre statut d'apprenant ?

est-ce que la gratification a été pensé pour tenter de pallier à la précarité étudiante ?

dans ce cas, pourquoi pas dès le premier jour du stage ? et pour tous les stagiaires ?

la gratification : un combat mené dans le secteur social depuis longtemps? je ne savais pas ... il me semblait que c'était plutôt les commerciaux qui revendiquaient la gratification...

quel sens ont les stages au sein du secteur social ?

avant de peut-être se positionner pour un oui ou un oui mais ou un non, peut-être pourrions faire part de la particularité des stages du secteur social au ministre et à ses représentants ? c'est ce qui se passe apparemment dans un certain nombre de ville....

Que de questions sensées !

Tout d'abord, NON, la gratification des stages des TSF n'a rien d'une lutte "historique" (alors que la précarité étudiante commence à devenir un vieux souci): elle nous est tombé dessus à travers une forme de "labsus" gouvernemental, qui a semble-t-il "fait comme si" le secteur social participait au secteur d'activité privé et lucratif...

Ensuite, OUI, la gratification des stages concerne la "valeur ajoutée" du stagiaire à l'entreprise, tel est l'esprit du texte concerné (qui vise à répondre à la situation de stagiaires diplômés)...

Enfin, ABSOLUMENT PAS, telle y est considérée la spécificité du secteur social et des stages de préparation aux diplômes des professions qui y participent...


...Maintenant, à mon tour de poser des questions:

- la place de la revendication de certains diplômes du social au niveau II a-t-elle vraiment sa place au sein de vos manifestations, car si elle peut être légitime d'une part, elle n'y ait pas spécifiquement argumentée (en lien à la gratification), elle ne concerne pas l'ensemble des étudiants de votre mouvement, et risque ainsi de le faire paraître un brin dispersé, au risque de l'essouffler...
... D'autre part, cette question, au travail depuis de nombreuses années va
bientôt être remise sur la table, en vue des harmonisations européennes (donc, cela n'est pas "vital" que vous le portiez aujourd'hui, surtout si c'est du bout des bras, car l'ensemble des professions va bientôt devoir y retourner, et là nous aurons besoin de faire le plein !...)

- Pensez-vous tracter (une semaine ou deux à l'avance) auprès des professionnels, concernant vos manifestations locales ? Je sais bien que tous ne peuvent vous rejoindre, mais la plupart de mes collègues sont ignorants de vos revendications, et quand bien même le seraient-ils, des informations trop tardives ne permettent pas de poser quelque préavis que ce soit (je ne parles que de l'environnement qui me concerne)...
... Donc, si vous prévoyez une journée particulièrement signifiante, et que vous souhaitez ouvrir votre mobilisation, libre à vous de considérer ce point (en outre, les modes de communication plus "directs" restent préférables aux moyens virtuels, souvent peu engageants, et les organisations professionnelles, syndicales -comme le bouche à oreille !- peuvent aussi servir à informer et faire passer le mot, elles sont faites pour cela, avant tout)...

solidairement...

Alexandre de WAURE

Messages : 56
Date d'inscription : 17/11/2007
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ones-fr.org/spip.php?rubrique12

Revenir en haut Aller en bas

appel au non

Message  gigi le Mer 7 Mai - 13:52

Bonjour,
Je m'aperçois que je ne suis pas la seule à être plus ou moins contre ce décret !!
En effet, je pense aussi que ce n'est pas un combat de longue date... en tout cas ce combat n'a pas fait la une des journaux !!!
Il me semble que lorsqu'on s'engage dans le social ce n'est certainement pas pour parler d'argent mais d'un don de soi .. la valeur humaine !!
Cette loi est avant tout pour le secteur privé des entreprises (qui font du bénéf sur le dos des stagiaire) mais ce n'est pas notre cas alors il est où votre combat ????
En tout cas pour l'instant on m'a suspendu mon stage (accepter sans gratification) et je me retrouve dans le néant.... j'ai décidé de reprendre le chemin de l'école à plus de 30 ans, j'ai une famille à m'occuper et surtout j'ai vraiment envie de passer mon examen en juin 2009...
Ce mouvement me semble interminable !!!!!!!!!!

gigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  nibal01 le Mer 7 Mai - 14:01

Être contre, qu'est-ce qu'être contre? Nous n'avons pas demandé la gratification, nous la subissons. Or, à défaut de pouvoir la retirer en l'état, nous souhaitons la modifier (je parle du Oui mais) justement pour respecter nos valeurs. Nous avons, je pense, de nombreuses valeurs humaines en commun.
Nous souhaitons tous avoir notre diplôme en fin 2009 et nous souhaitons justement être suffisamment fort pour être entendus, d'où l'intérêt de se mobiliser!!!

En ce qui concerne le côté des bénéf des associations, elles n'en font peut être pas, mais il existe des cas où elles se servent des étudiants pour ne pas avoir de pertes...Est-ce normal de se servir d'une main d'oeuvre qui se qualifie gratuitement? pas sûr...
avatar
nibal01
Admin

Messages : 463
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 28
Localisation : IRTS Aquitaine-Talence

Voir le profil de l'utilisateur http://socialblog.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Opé le Mer 7 Mai - 14:34

oh arrete gigi, ç'est quoi ce discours sur l'engagement...franchement, ç'est aussi pour les thunes qu'on travaille. faut arréter cette hypocrisie. Militer est un engagement, mais si tu crois militer en travaillant...
au moins ça peut donner bonne conscience, c'est déja pas mal.

Opé

Messages : 126
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Anne le Mer 7 Mai - 18:06

Gigi, si c'est pas pour l'argent mais pour la valeur humaine etcetcetc que tu fais ce boulot, alors pourquoi pas être bénévole? On a tous besoin de se loger, de se nourrire et d'élever ces enfants. Alors, oui, je travaille pour l'argent! Si j'en avais déjà suffisament, je serais bénévole dans une asso. Comme tout ceux qui exercent dans le social, j''adore mon boulot que j'exerce depuis maintenant 13 ans malgré qu'il soit mal payé et je suis pour la gratification des stagiaires.
Sans parler de gratifications ou de RME (je relance pas le débat du OUI ou du NON à la gratif), il y a beaucoup de précarité dans le monde étudiants. Je comprends tout à fait que certains demandent le retrait du décret en échange d'une mise en place d'un RME, mais on en est pas encore là et je pense réellement qu'on ne l'obtiendrait pas.
Alors je persiste je suis pour la modification du décret et le maintien de la qualité de la formation.

Il est certain qu'on ne sera jamais d'accord sur le oui ou le non, mais ce qui me plait dans ce qui se passe aujourd'hui, c'est que le monde du social bouge, et il en est grand temps avec tout ce qui est en train de se passer (refonte DRASS DDASS; CC 66...)

Alors malgré les différences... Tous ensemble, tous ensemble...Ouais, ouais! Et à mercredi prochain!

Anne

Messages : 65
Date d'inscription : 28/04/2008
Localisation : Rhone Alpes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  cimbaro le Ven 9 Mai - 19:28

Je trouve qu'on se prends la tête pour des termes! j'ai voté le NON mais je comprends le oui mais car pour moi c'est vraiment proche!!!
je crois (et c a discuter à la coordination nationale du 14) qu'on se trompe en voulant supprimé le decret!!! pour en avoir parlé avec plusieur formateur, ce n'est pas faisable!!! et comment pourrait on engager les etudiants d'autres secteurs que le social dans ceci alors qu'on a meme pas leur avi!!!!! la circulaire par contre peut être supprimé et c'est elle qui définit les modalités d'application de la loi et du decret!
Pour le reste nous sommes tous d'accord sur les revendications, alors arretons de parler du oui mais et du non car nous sommes tous dans la meme galère et nous ne devons montrer aucun signe de faiblesse!!!!
je crois que le débat va être riche mercredi prochain!!!

cimbaro

Messages : 58
Date d'inscription : 06/05/2008
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Opé le Ven 9 Mai - 19:40

génial, on va tous jouer à un ni oui, ni non, géant, mais pourtant faudra pas montrer de signes de faiblesses...
Tiens, des formateurs disent que faire annuler un décret c'est pas possible...???!!! Ah bon?

Cip: en 1994! oouh, ça nous rajeunit pas tout ça hein??? (je parles aux trentenaires...)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Contrat_d'Insertion_Professionnelle

CPE:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Contrat_premi%C3%A8re_embauche

En fait c'est possible, ç'est juste que ç'est long, difficile, qu'on est pas sur d'y arriver, mais que si on fait rien, on n'y arrivera pas ! (exactement comme le devoir de droit que je suis en train de ne pas faire...)

Opé

Messages : 126
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Stsf-sud_Nazia le Ven 9 Mai - 20:03

Est-il possible que quelqu'un m'explique concrètement le concensus voté à Limoges qui est la non application du décret en l'état actuel?

C'est apparemment ni du oui mais ni du non, c'est quoi dans ce cas?

Moi j'ai plus l'impression qu'un consensus sur la forme a été trouvé et non sur le fond de la question. Au final n'est-ce pas seulement les termes qui font consensus?

Comme si chacun avait peur des mots...


Rolling Eyes

Stsf-sud_Nazia

Messages : 136
Date d'inscription : 07/01/2008
Age : 34
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://stsf-sud.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  yelle le Ven 9 Mai - 23:58

ce qui a été décidé à Limoges c'est surtout de parler de ce qui rassembler les personnes présentes
tout ce qui était considéré comme des constats face au décret
ceci a été fait pour avancer et arreter cette guerre du oui mais et du non
c'est pas par peur des mots
mais bien pour avancer que ceci a été décidé

c'est vrai que ça sert à rien ces oppositions depuis le temps je pensais que c'était réglé tout ça mais non.............

yelle

Messages : 33
Date d'inscription : 23/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Mylène le Sam 10 Mai - 2:09

"Est-il possible que quelqu'un m'explique
concrètement le concensus voté à Limoges qui est la non application du
décret en l'état actuel?"

Peut-être pourrais-tu demander à ton représentant, qui je crois a voté lui aussi en ce sens??

Nous sommes partis sur le constat que nous sommes tous en désaccord face à ce décret, inégalitaire et pondu sans concertation. Nous demandons donc à ce qu'il ne soit pas appliqué en l'état, jusqu'à de réelles concertations multipartites.

Si effectivement de nombreux tsf ( ce que je ne pense d'ailleurs pas) sont en désaccord avec tout ce qui a pu être voté à la quasi-unanimité à Limoges, il faut peut-être alors se poser des questions lorsque vous elisez vos représentants et voir ça directement avec eux!!


-Cordialement-


Mylène

Messages : 64
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Stsf-sud_Nazia le Sam 10 Mai - 2:39

Mylène a écrit:"Est-il possible que quelqu'un m'explique
concrètement le concensus voté à Limoges qui est la non application du
décret en l'état actuel?"

Peut-être pourrais-tu demander à ton représentant, qui je crois a voté lui aussi en ce sens??

Nous sommes partis sur le constat que nous sommes tous en désaccord face à ce décret, inégalitaire et pondu sans concertation. Nous demandons donc à ce qu'il ne soit pas appliqué en l'état, jusqu'à de réelles concertations multipartites.

Si effectivement de nombreux tsf ( ce que je ne pense d'ailleurs pas) sont en désaccord avec tout ce qui a pu être voté à la quasi-unanimité à Limoges, il faut peut-être alors se poser des questions lorsque vous elisez vos représentants et voir ça directement avec eux!!


-Cordialement-


Si je puis me permettre, je n'ai pas de représentant, et si je pose une question ici c'est que je souhaite avoir des avis qui viennent d'ici, et ce en mon nom propre. (je ne sais pas si ta réponse vient après l'agacement que tu as pu avoir suite au message de Jean-Marie Vauchez (est-ce bien le nom?) mais je te sens un peu remontée, enfin ça me dérange pas...).

Je sais très bien ce qui s'est dit, ce qui s'est voté etc etc à Limoges

Mon interrogation était de comprendre concrètement ce que vous mettiez derrière "la non application de ce décret en l'état actuel", je peux paraître stupide (m'excuse) mais je n'arrive pas à en dégager vos réelles demandes et revendications. Ce consensus, à mes yeux, est plus un constat qu'autre chose. Donc j'ai bien compris que c'était pour en finir avec le clivage "oui mais" et "non" mais du coup cette "non application du décret en l'état actuel", signifie que vous êtes pour le PRINICIPE et la logique de la gratification (d'être gartifié)?

Juste pour rebondir sur un autre p'tit truc, tu ne pense pas qu'il y a tout de même possibilité d'être en désaccord même si quelquechose a été voté quasi-unanimement?

Rolling Eyes

Stsf-sud_Nazia

Messages : 136
Date d'inscription : 07/01/2008
Age : 34
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://stsf-sud.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Mylène le Sam 10 Mai - 16:19

Stsf-sud_Nazia,

Oui, je te prie de bien vouloir accepter mes excuses!! J'étais effectivement agacée.

Tu as raison, tout le monde doit tout-à-fait avoir le droit de requestionner ce qui a pu être dit.

Je suis un peu agacée car j'ai la sensation que quelques uns ne sont pas satisfaits de ce qui a pu être dit à la coord, et donc de leurs représentants, qui sont censés remonter l'avis des écoles.

"Mon interrogation était de comprendre
concrètement ce que vous mettiez derrière "la non application de ce
décret en l'état actuel", je peux paraître stupide (m'excuse) mais je
n'arrive pas à en dégager vos réelles demandes et revendications."

En fait, la demande de non-application du décret en l'état n'engage ni la gratification, ni le refus de la gratification. Elle fait juste le constat que nous sommes tous insatisfaits du décret, nous demandons donc au gouvernement de revoir leur copie, jusqu'à de réelles concertations multipartites.
En attendant, nous devons continuer à réfléchir à ce que nous voulons à la place de ce décret, tout en répondant aux constats votés lors des coordinations nationales ("même traitement pour tous", "mise en concurrence accrue entre les stagiaires et les salariés", "mise à disposition d'une main d'oeuvre bon marché" etc.).
Si la gratification, par différentes modifications, parvient à y répondre, alors ce sera la gratification. Pour ma part, je n'y crois pas beaucoup.
Si c'est un chèque sous forme de défraiement, sous forme de salaire étudiant, ou autre, nous nous battrons donc pour cela.

La demande de non-application permet de tous (ou presque tous puisque certains sont désormais satisfaits par quelques déblocages de fonds, malgré les différents aspects discriminatoires qui persistent) nous retrouver derrière une même demande, d'avoir encore un peu de temps pour affiner nos demandes, et d'exiger de réelles concertations.
C'est aussi, je trouve, un signe fort de refuser quelconque texte pondu par plus haut sans concertation avec ceux qui sont concernés.


Ai-je répondu à ta question?? Encore une fois, excuse-moi de ne pas avoir été ouverte à une simple question.

Mylène

Messages : 64
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Stsf-sud_Nazia le Sam 10 Mai - 17:58

Mylène a écrit:Stsf-sud_Nazia,

Oui, je te prie de bien vouloir accepter mes excuses!! J'étais effectivement agacée.

Tu as raison, tout le monde doit tout-à-fait avoir le droit de requestionner ce qui a pu être dit.

Je suis un peu agacée car j'ai la sensation que quelques uns ne sont pas satisfaits de ce qui a pu être dit à la coord, et donc de leurs représentants, qui sont censés remonter l'avis des écoles.

"Mon interrogation était de comprendre
concrètement ce que vous mettiez derrière "la non application de ce
décret en l'état actuel", je peux paraître stupide (m'excuse) mais je
n'arrive pas à en dégager vos réelles demandes et revendications."

En fait, la demande de non-application du décret en l'état n'engage ni la gratification, ni le refus de la gratification. Elle fait juste le constat que nous sommes tous insatisfaits du décret, nous demandons donc au gouvernement de revoir leur copie, jusqu'à de réelles concertations multipartites.
En attendant, nous devons continuer à réfléchir à ce que nous voulons à la place de ce décret, tout en répondant aux constats votés lors des coordinations nationales ("même traitement pour tous", "mise en concurrence accrue entre les stagiaires et les salariés", "mise à disposition d'une main d'oeuvre bon marché" etc.).
Si la gratification, par différentes modifications, parvient à y répondre, alors ce sera la gratification. Pour ma part, je n'y crois pas beaucoup.
Si c'est un chèque sous forme de défraiement, sous forme de salaire étudiant, ou autre, nous nous battrons donc pour cela.

La demande de non-application permet de tous (ou presque tous puisque certains sont désormais satisfaits par quelques déblocages de fonds, malgré les différents aspects discriminatoires qui persistent) nous retrouver derrière une même demande, d'avoir encore un peu de temps pour affiner nos demandes, et d'exiger de réelles concertations.
C'est aussi, je trouve, un signe fort de refuser quelconque texte pondu par plus haut sans concertation avec ceux qui sont concernés.


Ai-je répondu à ta question?? Encore une fois, excuse-moi de ne pas avoir été ouverte à une simple question.

Hé mais t'as pas besoin de t'excuser, je t'ai dis que ça ne me dérangais pas, je voulais juste savoir si la forme de ta réponse n'était pas du à l'agacement (passager!) que tu as eu...

(Nazia suffit amplement, t'inquiète!)

Merci pour ta réponse Mylène. Et oui cela répond à ma question, dans le sens où j'ai une explication claire quant à ce que l'on met derrière "la non application du décret en l'état actuel". Je l'avais bien compris comme un constat faisant consensus et non comme de demandes ou revendications de votre part.

Tu serai, dans ce cas, d'accord pour dire qu'au final, personne n'a voté sur le principe ou la logique de la gratification? C'est à dire est-ce que l'on est d'accord avec ce "principe" ou pas. Ne penses-tu pas, que si admettons toi tu n'es pas pour ce principe d'être gratifié (j'dis ça au hasard heiiin! Ton avis ne transparait aucunement sur le forum!) comme d'autres et à l'inverse d'autres sont favorables à ce principe de gratification, il sera difficile de poser des demandes et revendications claires?

Puisque ça vient questionner un principe...

Je ne sais pas si j'ai été claire... Rolling Eyes

M'excuse si c'est pas le cas.

Stsf-sud_Nazia

Messages : 136
Date d'inscription : 07/01/2008
Age : 34
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://stsf-sud.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Mylène le Sam 10 Mai - 18:13

Nazia,

Oui, c'est vrai que ce n'était qu'un agacement passager, mais internet fait des dégats à ce niveau et c'est vrai qu'il faut rester vigilent et que
je ne l'ai pas été sur ce coup!!!!

Non, personne n'a voté sur le principe de la gratification.

C'est vrai qu'il reste des difficultés pour se mettre tous d'accord sur ce que l'on demande à la place de décret, gratification ou autre, mais cette demande actuelle nous laisse un peu de temps.
Si la gratification, par divers changements, répond à nos constats, alors pourquoi pas.

Mais c'est vrai que, considérant que la gratification légitime le fait d'utiliser des stagiaires à la place de postes permanents, je ne vois pas pour l'instant comment la gratification pourrait satisfaire l'ensemble des représentants ayant voté à l'unanimité pour le constat disant que la gratification engendre une mise à disposition de main d'oeuvre bon marché. (Oulah, bien lourde ma phrase!!).

Mais si c'était le cas, que certains apportent de nouvelles réflexions répondant à mes craintes, pourquoi pas. C'est en cela que je pense que nous pouvons nous entendre.

Mylène

Messages : 64
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  yelle le Sam 10 Mai - 20:31

je veux juste dire merci ici à ceux qui ont éclairé ma lanterne
qui s'allume de plus en plus Very Happy

yelle

Messages : 33
Date d'inscription : 23/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  st le Dim 25 Mai - 22:51

Je retombe sur ce sujet aujourd'hui et je m'aperçois que nous sommes
dans le même débat chez nous. Le non prend de plus en plus le pas sur
le "oui mais".Dire non à l'application du décret en l'état tout
en ayant des revendications sur lesquelles on ne va pas lacher induit
que l'on va dire non à ce décret. Cette formulation a pour avantage de
concilier tout le monde, et permet aux "oui mais" de faire le deuil de
la gratification en douceur...

st
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au NON à la gratification

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum