delegation C régional

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

delegation C régional

Message  marie EJE le Mar 18 Mar - 1:11

Voici t le compte rendu de la délégation au conseil régional, il n'est pas totalement fini mais c'est quasi fini ca peu aider en attendant le bon demain soir

bisous a ts



Marie eje crfppe de lille:o

Compte rendu de la délégation « conseil régional »

Le 14 mars 2008 à 15H00



Personnes présente :



Ø Madame Rafida, directrice de la formation permanente du service formation et santé social

Ø Claude Dufresne qui travail à la direction de la formation permanente

Ø Pierrette Benef, travail au service également



Ø Rassart Marie élève 2ème année EJE au CRFPPE de Lille

Ø Aurore Grimonprez élève 1ère année ES de l’IUTB de Tourcoing

Ø Faisca Elodie élève AS de

Ø Mezemaze Anissa élève ME de





Dans un premier temps, les représentants de la direction de la formation permanente se sont présentés puis nous ont demandé de nous présenter à notre tour et d’expliquer nos revendications.



Claude Dufresne explique qu’elle a reçut un courrier de Majorie Vasseur qui lui a expliqué la situation. Elle nous fait part également de la réunion qu’il y a eu la vielle avec certains directeurs de formations qui ont fait une lettre expliquant leur incapacité à « former » correctement et les difficultés qu’ils rencontrées pour les stages du fait de ce décret.



Marie prend la parole en premier expliquant de quelle formation elle est et la situation dans laquelle se retrouve ses camarades tant EJE que AS ou ES ou ETS ou ME.

Aurore donne le tract de la manifestation et le communiqué aux représentantes.

Marie énonce la première des revendications : « le déblocage des fonds » qui est la solution d’urgence à la crise que rencontre les travailleurs du social en formation.

Nous nous basons sur des faits chiffrés que nous énonçons chacune

Marie : « 7 élèves sur 50 ont un stage dans ma promotion »



Aurore : « Certains d’entre nous commencent leur stage Lundi et non pas de stage. D’autres ont vu leur convention de stage s’arrêté. »



Marie : « Si la situation continue, la formation va être trop retardé et totalement bouleversé. »



Sous la demande de la Directrice les 3 autres élèves se présentent.

Elodie :

Aurore :

Anissa :

Elles expliquent chacune à leur tour la situation de leur école, de leur formation. Anissa parle au nom des ME et des AMP.



Anissa : « Nous ne sommes déjà pas fortement reconnu dans le milieu du social, certains nous appelle même les éducateurs ratés, mais ce décret nous éloigne encore plus et creuse des inégalités entre travailleurs social, travailleurs censés travailler ensemble, main dans la main. Nous avons quasiment la même formation que les ES, nous partageons les mêmes terrains de stages, nous suivons les mêmes cours de formations…. Et pourtant nous ne sommes pas reconnus au même titre. De ce fait, sur les terrains de stage soit on nous prendrait parce que nous ne sommes pas payés et cela entrainerai une concurrence déloyale envers les ES. Soit par manque de compréhension de la part des structures de stage nous n’aurions pas de stage. De plus les étudiants belges qui viennent en France auraient plus de chance d’être prit et il y aurait encore moins de place pour nous. »



Elodie : « On souhaite également que la gratification ce fasse partout et pour tous, que se soit les bénéficiaires des ASSEDIC ou des bourses. Qui rappelle-on le, bénéficient de cela de façon totalement légitime. Il n’y a pas de rapport entre ce qu’ils touchent pour avoir travaillé ou parce qu’ils ont des soucis au niveau social, économique avec une gratification pour un travail fait au même titre qu’un autre élève de la formation.»



Madame Rafida : « Oui vous avez totalement raison, ce qui créent encore une fois des inégalités. »



Anissa : « Oui, surtout que ce décret est en rapport avec la loi sur l’égalité des chances ! Mois où se trouve l’égalité ici ? »



Claude Dufresne : « oui, nous vous comprenons totalement et il est vrai ce décret ne correspond pas totalement à votre formation, au milieu du social. »



Aurore : « Dans notre promotion nous ne sommes pas encore confronté au problème réel des stages mais en deuxième année je c’est que de personnes n’ont pas de stages. Les ES sont bloqués par ce décret, il n’est pas adapté et ne permet pas de suivre correctement la formation parce que si l’on n’a pas de stage, on n’a pas de formation complète et donc pas de diplôme à la fin ! »



Madame Rafida : « Et le fait que les diplômes soient retardés cela entrainerait également un souci de financement et un souci au niveau du travail social en France directement puisque cela touche toutes les formations du social en France. »



Marie : « Oui tout à fait nous sommes dans l’urgence de débloquer la situation. Les stages sont gelés pour le moment et nous sommes tous dans le doute.

La deuxième de nos revendications, serait que la gratification passe par les centres de formation afin qu’il y est égalité d’accès aux lieux de stage malgré les différents statuts et qu’il n’y ait pas de rapport financier direct entre le stagiaire et le stage. »



Claude Dufresne : « Oui mais cela à la limite doit être précisé dans les conventions de stage et ça serait au centre de formation de le préciser. C’est un peu de la prévention, c’est bien réfléchit. »



Madame Rafide : « Où avez-vous eu rendez vous ? »



Marie : « Il y a eu une délégation à la préfecture et une à la DRASS »



Madame Rafida : « Il serait bien de nous transmettre le compte rendu de ces deux délégations. En tout cas, vous êtes nombreux et réactif en si peu de temps. Il y a-t-il un mouvement national prévu ? »



Marie : « Nous en avons parlé en AG, on y a pensé et je pense que il va y avoir un mouvement généralisé. Nous avons l’intention de rassembler le plus de monde et pourquoi pas aller sur Paris. »



Madame Rafida : « Et votre troisième revendication ? »



Marie : « Nous souhaitons qu’il y ait égalité entre le public et le privé. Nous ne comprenons pas pourquoi le public est exonéré ? »



Elodie : « Oui, nous en tant que AS, on travaille beaucoup dans le public et de ce fait il y aurait inégalité entre nous au sein de la promotion quelque soit notre statu. Encore une fois nous devons travailler ensemble et être en partenariat. Comment être égaux si des le début de la formation on nous différencie ? »



Marie : « Oui, nous sommes tous dans le même bateau. Et durant notre formation, on fait des journées interprofessions pour apprendre à nous connaître et à ce reconnaître en tant que travailleur social pourquoi alors séparée les ME, séparer le public du privé, les personnes recevant les ASSEDIC ou les bourses des autres élèves en formations ? Où se trouve l’égalité des chances, l’égalité de la formation ? »



Madame Rafida : « Y’a-t-il des représentes de structures ? Ou êtes vous juste que les étudiants ? »



Marie : « Comme on vous l’a dit précédent, nous agissons dans l’urgence, la manifestation a été préparé en deux jours. Nous n’avons pas eu le temps de prévenir énormément les structures qui elles aussi ont été prises de court.»



Anissa : « Oui, puis il est difficile aussi pour les personnes sur le terrain de venir avec nous manifester,. Elles ont des responsabilités, des obligations ou non personnes pour les remplacer. »



Claude Dufresne : « Il faut savoir que l’on ne peut remplacer l’Etat et qu’il faut continuer votre mouvement. Aujourd’hui on peut constater qu’il est réactif, il faut que cela dure. Il serait bien que la semaine prochaine nous nous recontactons pour prendre rendez-vous avec les élus car cette semaine est spéciale avec les élections. Il serait bien également que vous nous envoyez le compte rendu de ce qui c’est dit à la DRASS et à la Préfecture. Mais encore félicitations pour votre réactivité et votre enthousiasme. Il ne faut pas en rester là. Nous sommes en tout cas derrière vous.»



Anissa : « C’est vrai que l’on a été réactif mais il était urgent de faire quelque chose. C’est notre avenir. »



  • Un rendez vous est à prendre avec Claude Dufresne pour pouvoir rencontrer les élus.
  • Le conseil régional nous soutien appuyant le fait de continuer notre mouvement et de l’étendre nationalement.
  • Il nous félicite pour notre réactivité et notre militantisme.
avatar
marie EJE

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 31
Localisation : tourcoing

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

COMPTE RENDU

Message  Ahmed ees lille le Mar 18 Mar - 9:19

Merci pour ton compte rendu, j'en fait part à l'E.E.S
As tu reçu un compte rendu des autres délégations ?

Ahmed ees lille

Messages : 4
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

delegation

Message  marie EJE le Mar 18 Mar - 14:55

coucou oui céline dans ma promo doi taper le compte rendu de la pref et elle l'envoie des kel a fini sinon jattend absolumen celui de la drass pour joindre le conseil régional
biz marie:shock:
avatar
marie EJE

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 31
Localisation : tourcoing

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: delegation C régional

Message  Marjorie EES Sto le Mar 18 Mar - 18:32

Salut
C'est Marjorie. C'est moi qui est donné les infos à Mmme DUFRESNE du CR.
J'en ai mis un double sur le forum ds contact avec le cr et les élus.
Sinon peux tu me dire si le rdv avec le CR a été pris pour cette semaine et qui y va??
Merci

Marjorie EES Sto

Messages : 7
Date d'inscription : 18/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

COURIER envoié

Message  marie EJE le Mer 19 Mar - 0:02

coucou a tous pour répondre à Marjorie, j'ai eu madame Dufresne au tél et elle attend le compte rendu des 2 autres délégations. Je lui ai envoyer un mail avec le compte rendu de la DRASS. Auquel j'ai joint une demande de rendez vous avec les elu afin de voir ce qui étai possible de faire et de lui dire les différentes avtions que l'on mettait en place.
personnellement je souhaiterai y aller en tant que representant des EJE maintenant je pense qu'il fau voir cela kan on aura une réponse et je pense ke les personne de la délégation devrai être présent à ce prochain rendez vous si il en a un.
voila bisoua a demain!Cool
avatar
marie EJE

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 31
Localisation : tourcoing

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

lettre envoyer

Message  marie EJE le Mer 19 Mar - 0:06

marie Le 18 Mars 2008

Collectif des travailleurs sociaux en formation à Lille

du grand nord







Madame Dufresne,



Comme prévu je vous envoie le compte rendu de la DRASS, celui de la préfecture n’est pas encore totalement fini.

Une assemblée générale à lieu ce mercredi 19 Mars au matin, à l’IUTB de Tourcoing avec l’ensemble des écoles ES, EJE, AS, ME, ETS…

Durant cette assemblée, il sera discutée de:

Ø La manifestation ou coordination Nationale

Ø Les informations que l’on a au niveau national

Ø Les points des écoles sur leurs mouvements et sur leurs positions

Ø Les actions à venir

Ø Les rapports sur les délégations

Ø ...



Serait-il possible, comme vous m’en avez fait par lors de la délégation du 14 Mars, d’avoir un rendez-vous au conseil régionale en présence des élus ? Cela pour faire le point sur toutes les actions que l’on fait au sein du Collectif des travailleurs sociaux en formation du grand nord. Et de pouvoir avancer afin de sortir au plus vite de cette crise.



Je vous tiens au courant des avancés de l’Assemblée générale et vous envoie au plus vite les chiffres que vous m’aviez demandé.



Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.



A cela j'ai ajouté le compte rendu de la DRASS:cheers:
avatar
marie EJE

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 31
Localisation : tourcoing

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: delegation C régional

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum