tract d'appel au 27 mai rassemblement et reunion publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tract d'appel au 27 mai rassemblement et reunion publique

Message  Olivia le Ven 23 Mai - 19:27

Salut à tous,

Ci dessous le tract d'appel à la journée du 27 mai

14h : rassemblement République (action)
18h30 : réunion publique salle Gustave Delory à la bourse du travail à Lille (rue jeanne d'Arc appel aux professionnels, intervention des syndicats soutenant notre mouvement. Elargissement du débat aux consequences du débat sur le travail social, la criminalisation du travail social, attaque de la convention 66, ...

Merci de diffuser l'info au maximum. Je peux vous envoyer le tract en piece jointe si besoin, il a été envoyé sur mail au collectif régional.

Bonne soirée et bon week end
Olivia



CONTINUONS LA MOBILISATION, LES REPONSES APPORTEES NE SONT PAS ACCEPTABLES !


Le décret du 31 janvier 2008 relatif à la gratification des stages en entreprise pose de nombreux problèmes dans sa mise en oeuvre dans le secteur social. En effet, ce décret ne prend pas en compte la spécificité des structures accueillant les stagiaires TSF. Il s'agit souvent de petites associations appartenant au secteur non marchand ne pouvant se permettre de faire l'avance des frais occasionnés par la gratification qui ne serait remboursée que l'année suivante.

De ce fait, sans financement pérenne mis en place ces structures se voient dans l'obligation de suspendre ou refuser l'accueil des stagiaires pour des raisons budgétaires.

Sans la validation de ces stages, nous ne pourrons mener à bien notre formation et serons donc dans l'impossibilité de nous présenter au diplôme.

De plus, ce décret mis en application dans le secteur social sans aucune concertation entraîne de nombreuses inquiétudes quant à son caractère discriminatoire. Nous sommes conscients que la gratification versée au stagiaire est une avancée mais nous ne pouvons accepter les conditions de sa mise en oeuvre. C'est
pourquoi nous revendiquons :



  • l'égalité pour tous et partout, dans le secteur privé comme public, peu importe le statut (Assedic, bourse,...) ou le niveau de formation (ME, AMP, ...). En effet, sans un traitement égalitaire, les terrains de stage privilégieront les TSF non concernés par la gratification. De plus, est il acceptable que pour une même mission certains soient gratifiés et d'autres non ?
  • Un financement pérenne versé par l'Etat de manière égalitaire sur le territoire. Nous ne pouvons nous contenter des solutions bancales mises en place par les collectivités locales, solutions entraînants des quotas d'accueil de stagiaires.
  • Le respect de la formation alternée.Effectivement, sachant que les lieux de stages décident pour beaucoup de ne plus accepter de stagiaires de plus de 3 mois dans leurs structures du fait de la gratification, les instituts de formation ont pris la décision de fractionner les stages longs. Quand sera t'il alors de nos projets pédagogiques mis en place lors de ces stages ?
  • Gestion de la gratification par un organisme tiers et non par les lieux de stage afin de conserver une approche pédagogique durant le stage et de ne pas entrer dans un rapport salarial. Nous insistons également sur le danger de la mise en concurrence entre salariés et stagiaires.
  • La mise en place de négociations multipartites avec des
    représentants des TSF.


En outre, nous ne pouvons nous contenter des 398,13€ par mois, instaurés par le décret, versés seulement durant nos stages. Devrions nous rester dans la précarité durant nos temps de formation théorique ? De plus, ces gratifications n'ouvrent aucun droit à la protection sociale (retraite comme maladie). Ainsi, nous sommes en train de mener une réflexion sur la mise en place d'un véritable statut de Travailleur Social en Formation.

Dans ces conditions, nous ne pouvons nous satisfaire des positions prises par le GNI et l'AFORTS (associations nationales des instituts de formation) qui se contentent des réponses apportées par X. Bertrand et la DGAS qui n'apportent pas d'avancées significatives quant à la situation des TSF et de l'avenir du travail social en général.

Mobilisation nationale décentralisée à Lille le 27 mai 2008 :
14h : Rassemblement Place de la République
18h30 : Réunion Publique (Salle Delory, Bourse du travail, rue Jeanne D’Arc) réunissant TSF, professionnels, syndicats

Le collectif des TSF du Grand Nord

Olivia

Messages : 37
Date d'inscription : 21/03/2008
Localisation : ISLV LILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum